Liberté de voyager sans être fiché

Article paru dans le service de presse du PS suisse de mai 2009

Corrigeons tout d’abord une incertitude qui domine la campagne: il ne s’agit pas, le 17 mai, de dire oui ou non à tout passeport biométrique, mais bien à la proposition extrême qui nous est faite par le Parlement, sur la base du projet du Conseil fédéral. Puisque ces passeports sont requis par les Etats-unis et les pays européens de l’espace Schengen, s’y opposer n’aurait aucun sens: la liberté de voyager est évidemment importante. [+]