Le secteur énergétique doit rester en mains publiques

Version longue d’un article paru dans Pages de gauche en décembre 2014

En 2002, les citoyen-ne-s refusaient le projet de Loi sur le marché de l’électricité (LME), attaqué en référendum par la gauche. Le PS, après un temps d’hésitation, avait finalement mené la récolte de signatures et la campagne de votation. Cette victoire, interne au parti d’abord, puis devant le peuple, avait contribué à clarifier la ligne officielle socialiste sur les services publics. Il faut se rappeler qu’une année plus tôt, en 2001, le Manifeste du Gurten exprimait l’adhésion de plusieurs élus du parti à un social-libéralisme brutal. [+]