UberPOP et les autres : les mêmes règles pour tous.

Interpellation déposée au Conseil intercommunal des taxis de la région lausannoise le 7 mai 2015

En septembre 2014, Uber mettait en place son service UberX à Genève. On connaît la suite : confusion, tolérance de facto, interdiction puis projet de refonte de la loi cantonale sont les événements qui se sont succédés dans le canton du bout du lac.

A Lausanne, la même société déployait début 2015 son service UberPOP, qui permet à des particuliers de transporter d’autres particuliers dans leur voiture privée. Le Comité de direction de l’association en charge des taxis pour la région lausannoise s’est exprimé, par la voix de M. Vuilleumier, pour affirmer la légalité de cette offre, assimilable au sens légal à du covoiturage. [+]